jeudi 20 juillet 2017

Science fiction

Je me demande si la recette de la science-fiction n'est pas de nous projeter dans le passé, par l'artifice de l'anticipation. Le passé, c'est rassurant, parce qu'on sait comment il finit. Voilà pourquoi la science fiction est aimée ?

Mais l'avenir n'est pas concevable, selon moi. Car, l'homme co évolue avec son environnement. Ce qui paraissait inhumain à nos ancêtres, est notre quotidien. Il est probable qu'il en sera de même demain. 

(Il y a peut-être une autre forme de science fiction. Par exemple 1984, ou Le meilleur des mondes, ou les ouvrages d'Asimov. Cette science fiction ne nous parle pas de passé, mais de présent. Et de ce qu'il a de dangereux. Elle corrige les moeurs.)