vendredi 14 mars 2014

Crise de la culture

Dimanche matin, j'entendais les Racines du Ciel de France Culture causer de crise de la culture. Nous sommes victimes d'un relativisme dû à la disparition des valeurs qui avaient donné un sens à notre vie. Retrouver la spiritualité, notamment par le Bouddhisme, nous fera revenir aux racines de l'Europe, chrétiennes, comme chacun sait.

Je trouve cette histoire étrange. Pourquoi semble-t-il évident à certains que l'Europe a des racines chrétiennes ? Les philosophes des Lumières estimaient que nos racines étaient grecques et que le christianisme avait été un épisode fâcheux du progrès humain. D'ailleurs, en quoi ces racines sont-elles communes ? N'ont-elles pas été l'occasion d'affrontements atroces, entre protestants, catholiques, orthodoxes (ils ont été l'objet de croisades !) ? Et au sein de ces familles ? Et pourquoi faudrait-il que nous ayons des racines ? Si elles ne nous tiennent pas n'est-ce pas parce qu'elles étaient inefficaces ? Et si la question qui nous était posée était d'inventer notre avenir ? La recherche de racines mythique ne pourrait-elle pas être une forme de refus de l'obstacle ? Un acte de lâcheté intellectuelle ?

(Hannah Arendt, sur le sujetCe sont les lumières qui sont à l’origine de l’Europe » dit Tzvetan Todorov.)