dimanche 4 mai 2014

Pacifique Obama

L’Amérique de M.Obama ne veut pas être le gendarme du monde. Elle interviendra cependant, en cas de malheur. Mais un peu trop tard. D’ailleurs, le projet fétiche de M.Obama, le développement de relations commerciales avec l’Asie, est dans l’impasse. Les Asiatiques n’aiment pas le libre échange. Ils veulent surtout être protégés des Chinois. Finalement, et si ce que l’Amérique voit comme une malédiction était une force ? Car, contrairement à la Russie et à la Chine, elle a beaucoup d’amis. La Corée du Nord pourrait se dissoudre d’ici un an. Gros problèmes en vue. Comment avoir la peau de Poutine ? La question tourne à l’obsession, pour The Economist. L’économie russe est saine. Mais elle est en fin de cycle. Elle doit se renouveler. Ce qui exige les fonds étrangers. La crise ukrainienne pourrait l’expédier aux oubliettes.  La Catalogne semble être décidée à faire sécession. A Marseille les Musulmans votent Le Pen « ils dénoncent les partis de pouvoir et l’élite parisienne qui ont perdu le contact avec les électeurs », et les Salafistes y sont « payés par l’étranger ». Les Pays baltes sont protégés par l’OTAN de la Russie. Mais bien peu par l’UE. Quant à eux, ils n’ont même pas la « volonté politique de se défendre et d’aider les autres »… Le résultat des prochaines élections anglaises est imprévisible. De même que l’avenir de l’Irlande du Nord, où de vieilles histoires refont surface au mauvais moment. Quant à la Centre Afrique, c’est un chaos.

Le meilleur moyen de blanchir de l’argent, c’est le commerce. Très difficile à réglementer. Comment éliminer un danger de concurrence ? Occuper le terrain, pour qu’elle ne puisse pas s’implanter. Les Européens tentent de taxer les transactions financières. Mais cela va désavantager leur secteur financier. Les gestionnaires de fonds d’investissement vont être éliminés par les systèmes indexés sur les indices boursiers. Vague de fusions acquisitions. En particulier en Europe et en France. « Après des années de croissance faible, beaucoup d’entreprises européennes paraissent des nains en comparaison de leurs rivaux américains et, de plus en plus, asiatiques, ce qui en fait des proies bien plus que des prédateurs. » (La valorisation d’Alstom : 10md$ contre 268 pour GE.) On a recalculé le PIB des pays émergents. Du coup, ils vont dépasser les émergés. (Celui de la Chine devrait doubler celui des USA en fin d’année.) Le livre de Thomas Piketty sur le Capital est un best seller aux USA.

L’impression 3D permet de produire des pales de turbine. Ce n’est plus un métier pour start up, mais pour multinationales. Car il demande des investissements lourds. « Cela va donner aux plus grosses entreprises un avantage, une autre raison pour laquelle de relativement petits fabricants de turbines comme Alstom sont vulnérables à une acquisition par Siemens ou GE ». Nouvelle mode Internet : la publicité va vers les émissions de vidéo en ligne. Les Danois gagnent une fortune en vendant des manteaux de vison en Chine. Ils ont compris que le nouveau riche chinois était bon à tondre. Et ils ont profité de ce qu’ailleurs dans le monde, on n’aime plus faire souffrir les animaux.

L’odeur du mâle humain stresserait la souris de laboratoire. Problème pour les expériences scientifiques. Nouveau type de satellite, mesurant quelques centimètres. Les techniques de fracturation hydraulique pourraient avoir causé des tremblements de terre meurtriers en Italie. Les oiseaux de Tchernobyl s’adaptent à la radioactivité. Sélection naturelle ?