vendredi 29 novembre 2013

L'Américain ne dort plus

L'Américain aurait décrété que dormir était inutile. L'homme, le vrai, ne fait que travailler. Comme une bête. Une fois de plus un article parle de cette question. Les entreprises s'en émeuvent. Elles veulent remettre au lit leurs employés.

Cela en dit probablement long sur la culture américaine. Culture qui fait croire que "qui veut peut". Qu'il n'existe pas de volonté supérieure à celle de l'homme. Pas de lois naturelles. Mais aussi culture dont la caractéristique est la schizophrénie ? Paradoxe d'un homme prétendu libre, mais à qui l'entreprise impose sa conduite, et qui ne voit le salut que dans le labeur animal.