mercredi 19 mars 2014

Contrôle de gestion et changement

On m’interroge sur le contrôle de gestion et le changement. Voici mes idées sur le sujet :

Rôle du contrôle dans le changement ? Que veut dire « changement » pour l’entreprise ?
  1. Des transformations critiques, ou « changements de modèle économique », d’abord. (Fusions / acquisitions, réorganisations pour dégager des synergies, etc.) 
  2. Des changements améliorant le modèle économique existant (gain de productivité :  dématérialisation, nouvelle messagerie électronique, automatisation, etc.)
Un changement entraine un investissement, parfois très lourd, et des risques souvent considérables. Le contrôle de gestion doit donner au management les outils lui permettant de réagir en cas de dérive. En particulier, il doit lui permettre de garantir que le retour sur investissement attendu est réalisé.

Le contrôleur de gestion et le changement.Le plus important est de forcer l’entreprise à définir un « pourquoi » du changement. Et un pourquoi quantifié. Une fois que l’on sait où l’on va, il faut trouver les indicateurs des signes avant coureur d’une dérive. Il faut collecter l’information nécessaire à leur calcul. Et, le cas échéant, mobiliser l’entreprise pour qu’elle « rectifie le tir ». Le contrôle de gestion est un peu la « conscience » de l’entreprise, en ce qui concerne le changement.

Compétences nécessaires au changement.Le contrôleur de gestion doit être un « animateur du changement ». Il doit avoir une conscience claire de l’objectif du changement. Ensuite, il doit savoir obtenir des chiffres de gens qui n’ont aucun intérêt à les lui donner. Pour cela il doit aider ceux avec qui il travaille à faire du changement quelque-chose qui leur est favorable. Etre un « animateur du changement » est, quasiment, inné. Mais, il existe des techniques qui permettent de gagner, massivement, en efficacité. On les trouve, notamment, dans les livres et les cours. Elles se mettent au point avec l’expérience de la pratique.