mardi 15 avril 2014

Savoir et démocratie

Dans une démocratie, l'accès au savoir, et la capacité à réfléchir jouent un rôle, évidemment, crucial. Pour les Lumières, la recherche du savoir est un devoir du citoyen. Tous chercheurs. Ou plutôt, le scientifique comme "amateur". Après guerre, l'Etat s'empare de la science. Aujourd'hui, le marché la met à son service. Il y aussi un retour de "l'amateur". Le savoir individuel est à nouveau mis à contribution (cf. "crowd sourcing", facebook, Amazon and co). Mais, contrairement au projet des Lumières, ce n'est pas l'épanouissement de l'individu qui est recherché, mais son asservissement au marché, son aliénation, selon le terme consacré.

(Réflexions suscitées par : Bilel Benbouzid, « Le gouvernement des sciences et des techniques », La Vie des idées, 10 avril 2014. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Le-gouvernement-des-sciences-et.html)