mercredi 4 juin 2014

Faut-il sauver BNP Paribas ?

La justice américaine réclame 10md$ à BNP Paribas. Le gouvernement s'en émeut. Est-ce de bon augure pour la BNP ?
  • Si j'en crois ce que j'entends et lis, BNP serait effectivement en faute, et aurait même maquillé ses actes (un interviewé de France Culture). 
  • Si j'en crois The Economist, la justice américaine est irrationnelle (différence de traitement entre UBS et Crédit Suisse). Plus exactement, elle juge en fonction des circonstances du moment ("pragmatisme"). Et elle fait les lois au fur et à mesure de ses décisions (qui ne sont pas de vraies lois, puisqu'elles peuvent être révoquées par un autre jugement). En bref, les USA ressemblent beaucoup à la Chine telle qu'on aime à la caricaturer. En conséquence, la meilleure façon de se comporter dans un procès est de chercher à comprendre qui compte dans la décision et quelles sont ses préoccupations du moment. Finalement, aux USA, la justice est au dessus de tout, y compris du pouvoir politique. 
Bref, l'intervention du gouvernement français auprès des autorités américaines sert-elle la BNP ? Mais est-ce son objectif ? Pourrait-il être de plaire à un peuple, qu'il croit nationaliste, depuis la victoire du FN ? Autre idée ?

(Deux articles du Figaro : L'affaire BNP Paribas prend une tournure politique et Ce que les États-Unis reprochent à BNP Paribas)