lundi 21 mars 2016

Se laisser aimer ?

Il semblerait que la doctrine catholique nous incite à nous laisser aimer. ("Ce n'est pas nous qui avons aimé Dieu, c'est lui qui nous a aimés.") Cela ne va pas de soi. Clairement, abaisser ses défenses, c'est se faire broyer. Ce ne peut être un lâcher prise passif.

Et si c'était un message négatif ? Il n'y a pas fatalité de la haine. Autrement dit, il y a une façon de prendre les événements qui produise un résultat "amical". Mais, pour le trouver, il faut le chercher. Et on risque de passer à côté pour ne pas avoir agi correctement. L'amour est un combat ?