vendredi 9 septembre 2016

Le démon des mathématiques

Un article dit que, si le mathématicien clame que les mathématiques sont partout, elles sont, en réalité, le fait du petit nombre. Elles peuvent devenir un moyen de discrimination, et le véhicule de l'autoritarisme (le mathématicien étant celui qui sait, à l'exclusion du reste de la population, et donc peut décider seul, sans connaître d'autre avis que le sien). 

L'histoire des mathématiques récente a connu deux temps, d'après cet article. D'abord le modèle français, conçu avec la Révolution, qui a gagné le monde. Puis une renouveau durant la seconde guerre mondiale, les mathématiques ayant à nouveau prouvé leur utilité. 

Alors, comme chez Kant, oui aux mathématiques pratiques (appliquées), non aux mathématiques pures ?