mercredi 26 novembre 2014

Kahneman et Friedman

Daniel Kahneman a étudié l'irrationalité humaine. Il pensait ainsi torpiller les théories néoclassiques basées sur l'hypothèse d'un individu omniscient. Mais Friedman avait prévu le coup. Il avait dit qu'une théorie n'avait pas besoin de fondements justes pour l'être.

L'argument n'est peut-être pas aussi idiot qu'il y paraît. Friedman illustre la force de cette forme de libéralisme, qui n'arrête pas de renaître. Elle ne décrit peut être pas la société telle qu'elle est mais telle qu'elle doit être. Mieux, elle utilise la force de l'adversaire pour le détruire. Ainsi, les théories de Kahneman concernant l'irrationalité humaine, devenues techniques de manipulation, servent à dissoudre la société, et à la faire ressembler au modèle de Friedman.