jeudi 22 septembre 2016

Les bénéfices de l'âge

Curieux, l'âge a un bénéfice dont on ne parle pas. Il permet de rassembler dans une seule tête beaucoup de connaissances. Et, vue la capacité à apprendre de l'homme, on peut imaginer que toute cette connaissance stockée en un seul endroit puisse atteindre une masse critique qui fasse boum.

Cela est d'autant plus frappant que l'on considère notre mécanisme d'apprentissage. Nous passons une grosse partie de notre vie à faire les erreurs de nos parents et de tous ceux qui nous ont précédés, depuis la nuit des temps. Déjà l'invention du grand parent a dû faire des miracles en termes de transmission de connaissances. Mais qu'en serait-il si l'arrière grand parent utilisait sa tête et ce qu'il a absorbé pour faire du radicalement neuf ?

Or, toute notre société est organisée pour l'empêcher de passer à l'acte. Désormais, on est vieux et éjecté de l'entreprise à 45 ans. Pire, on loue l'enfant qui, contrairement à Rimbaud, doit être un ramolli du cerveau. L'homme doit être un bêtifiant éternel. C'est notre idéal. Notre société est un gigantesque EHPAD.