jeudi 5 décembre 2013

De l’illusion de l’action individuelle

Un épisode du livre précédent m’a frappé.

Peel et Guizot se ressemblent. Ce sont « deux types de conservateurs extrêmement proches ». Or, ils vont faire, au même moment, des politiques opposées. Pourquoi ? Parce que « le libre échange consolidait en Angleterre une structure sociale qu’il aurait gravement perturbée en France. » « Le caractère fondamentalement agricole de la France » demande le protectionnisme. (Les mêmes raisons sont un frein au développement de « l’industrie moderne » : « crainte des effets moralement et socialement perturbateurs de la croissance industrielle ».)

Le « leader du changement » ne peut-il amener la société que là où elle veut aller ?