vendredi 25 avril 2014

Qu'est-ce que la spéculation ?

L'immobilier parisien aux prises avec la spéculation mondiale, dit le billet précédent. Le livre qu'il cite pense qu'elle est momentanée. Vraiment ?

Je reprends ce que je lis à peu près partout. 1) Enrichissement massif d'une partie de la population ; 2) il y a de l'argent à la recherche de rendements (en particulier du fait de la politique de taux bas des banques centrales). Questions :
  • Et si la "spéculation" venait de ce que l'argent dégagé par les "riches" n'allait pas à des investissements productifs, mais cherchait, au contraire, des "placements" ? 
  • Et si cette spéculation n'en était pas toujours une ? L'augmentation des prix de l'immobilier permet au riche de se réserver une partie du territoire ou des biens. Elle n'est pas forcément sans lendemain. En quelque sorte, il y a dévaluation des avoirs des pauvres. 
  • Le système tournerait-il à vide ? Risque d'auto destruction ? A contrario, cela signifierait-il qu'il y a énormément de moyens pour des projets utiles, productifs ? Mais que ceux-ci manquent ? Entrepreneurs, à vous de jouer ?