lundi 2 mars 2015

Arrêt commercial de la SNCF

Vendredi soir. TGV Rennes / Paris. Annonce : le chef de train a décidé d'un "arrêt commercial" au Mans. A Paris, annonce : le train arrive avec 5 minutes de retard. 

Je me suis demandé ce que signifiait cet "arrêt commercial". Le TGV se transformerait-il en charter ? L'innovation à la sauce SNCF : toutes les caractéristiques du "low cost" au prix du "high cost" ? Une fois embarqué, le passager n'a plus son mot à dire ? Mais les arrivants du Mans devaient avoir été avertis de cet arrêt imprévu, puisqu'ils étaient sur le quai. Suppression d'un train ? retard ? pistonnés ?... Mystérieux. En tout cas, je demeure surpris du mauvais état du train. Ce n'était pas comme cela il y a encore quelques années. La SNCF filerait-elle un mauvais coton ?