mardi 24 juin 2014

L'innovation de rupture existe-t-elle ?

Aux USA, on ne parle que d'innovation de rupture. C'est la théorie de Christen Christensen, un penseur de Harvard. Mais, apparemment, si l'on se donne la peine de vérifier son raisonnement, on découvre qu'il est faux. L'innovation qui réussit semble être beaucoup plus "incrémentale" que "de rupture". 

Et l'Allemagne semble particulièrement apte à ce type d'innovation, qui tend à faire prospérer l'industrie existante plutôt que de la détruire. Ce qui en fait un excellent exportateur, contrairement aux USA. Et ce en dépit d'une grosse différence de coût de main d'oeuvre

Question : à qui profite le crime ? Probablement à celui qui vend de l'innovation de rupture au pigeon qui est assez stupide pour le croire... Comme les autres modes de management.