mercredi 1 octobre 2014

Condorcet et l'éducation

Condorcet me semble exprimer le projet que la France d'avant 68 a eu pour l'Education nationale :
Pour lui les seuls obstacles au bonheur de l'homme s'appellent préjugés, intolérance, superstition. Il suffit donc d'instruire le peuple et de développer la raison de chacun pour mettre un terme au malheur public. (Elisabeth et Robert Badinter, Condorcet, Le livre de poche, 1988.)