mercredi 26 avril 2017

Sociologie de l'électorat

Etude de l'IPSOS, que je caricature... Qui a voté pour qui ?
  • Mme Le Pen : ceux qui perçoivent un "déclin". Les "perdants" du changement ? 
  • M.Macron : "les optimistes". Les gagnants du changement ? 
  • M.Mélenchon : l'électorat de gauche. 
  • M.Fillon : les vieux. 
Si l'on s'en tient à cette analyse expéditive, M.Macron doit prendre garde à l'erreur que beaucoup ont commise ces derniers temps, à commencer par Mme Clinton, et les oligarques russes : dire aux "perdants" qu'ils ont mérité leur sort, parce qu'ils refusent le "progrès". En effet, le "progrès" tendant à faire de plus en plus de victimes, ceux qui veulent l'arrêter sont de plus en plus nombreux.