dimanche 1 février 2009

Les difficultés ne sont pas faites pour abattre, mais pour être abattues

Citation de Montalembert qui vient d’un étonnant article de Jacques Bénilan traitant de la vente d’entreprise.

Il considère le sort de celui qui veut vendre son entreprise. Mauvais moment ? Non. Et en plus, il faut vendre cher !

Oui mais, les entreprises du CAC 40 ne valant plus rien, il doit en être de même d’une PME ! Erreur : ce qui fait fondre la valeur du CAC 40, c’est le manque de liquidités ; or, la PME est depuis toujours sur un marché illiquide. Il n’y a donc pas de modification de sa valeur : elle est sous-cotée en temps normal.

Mais où est-ce que je trouve de l’argent pour vendre ? La crise est une opportunité pour la PME ! Elle force les fonds LBO à se détourner des grandes entreprises et à aller vers les petites. Et puis, vous pouvez consentir un crédit vendeur (avec la garantie adéquate) ou investir une partie de l’argent de la vente dans la holding de l’acquéreur, ce qui permet à ce dernier, le cas échéant, de vous acheter votre bien sans en abaisser le prix.

BÉNILAN, Jacques, Ce n’est plus le moment de vendre mon affaire…, éditorial du magazine publié par le CRA pour le Salon des entrepreneurs, 4 février 2009.